Édito dimanche 16 février 2020

Que notre paroisse devienne un site de rencontres !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Petits groupes de vie fraternelle

Une réflexion du bienheureux Pierre Claverie O.P., l’évêque martyr d’Oran en Algérie, m’a aidé à mieux comprendre l’importance des petits groupes de vie fraternelle,pour une nouvelle évangélisation, aussi chez nous dans nos quartiers. Quelques citations légèrement adaptées à notre situation locale :

« L’annonce de l’Evangile n’est pas la diffusion d’un texte, mais la force contagieuse qui se déploie dans les disciples du Ressuscité par la puissance de l’Esprit. […] Cette puissance particulière, celle de l’amour, réconcilie des peuples différents, des personnes différentes, […] L’attitude de Jésus lui-même se résume bien ainsi : toute la mission se joue dans les rencontres et non dans les stratégies missionnaires ni dans les projets missionnaires, aussi nécessaires soient-ils. L’essentiel de la mission est de mettre en présence les chrétiens[…] Nous sommes en présence physique et en présence humaine, nous sommes mis en présence les uns les autres. Nous ne nous connaissons pas seulement par ce que nous avons entendu dire de l’autre. »

Un dicton wallon s’y oppose : « Aime ton prochain mais plante ta haie ! ». Ne soyons pas des paroissiens séparés par des haies sociales. Osons la rencontre ! Nous croisons et voyons beaucoup de monde mais nous connaissons très peu de personnes. N’ayons pas peur d’inviter cet inconnu assis chaque semaine à l’église, à quelques bancs de soi, à former un petit groupe de vie fraternelle. Le pire qui pourrait se passer ? Que la personne dise NON … et alors ?

Ce dimanche, Jésus nous met au défi de mettre la barre bien haut. Il le fait car Il croit en chacun de nous, Il sait que nous en sommes capables car c’est Lui qui nous donne tous les moyens. Que notre paroisse devienne un site de rencontres !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+