Edito du dimanche 24 janvier 2021

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Carême avant le Carême. Devant des lois bioéthiques sataniques, les évêques de France invitent tous les personnes de bonne volonté à recourir aux armes avec lesquelles Jésus a vaincu le démon : la prière et le jeûne. Les vendredis 15, 22 et 29 janvier et le 5 février, l’Eglise veut supplier le don de la lumière pour sortir de l’aveuglement bioéthique. Unis à notre frère aveugle de l’Evangile, nous voulons reprendre sa prière à Jésus : « Que nos yeux s’ouvrent ! »

Un petit clin d’œil du Ciel : le 21 janvier le Pape François a autorisé la publication du décret qui reconnait les vertus héroïques du Professeur Jérôme Lejeune, devenant ainsi « vénérable ». La reconnaissance d’un miracle dû à son intercession ouvrirait la porte à la béatification de ce grand défenseur des enfants atteints par la trisomie et leurs familles.

Lejeune et le jeûne, un bon binôme pour supplier le ciel d’envoyer quelques rayons de la Miséricorde divine sur terre.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+