Édito du dimanche 6 mars 2022

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

1er dimanche de carême

« ET SI ON PARLAIT DE VOCATION ? »

 

Le carême est cette quarantaine (pas celle des crises, sanitaires ou celle du poids des années) pendant laquelle nous suivons Jésus dans le désert, où Jésus s’est préparé à sa mission publique et où Il a résisté aux tentations contre sa vocation. Par notre baptême, nous sommes tous appelés à la sainteté et notre sanctification, cadeau de la grâce divine, n'est rien d’autre que la meilleure version de nous-même. Le carême nous invite à une mise à jour de nous-même, à télécharger l’intelligence divine pour réparer les bugs de notre cœur et renforcer, augmenter notre capacité à aimer.

Le carême nous invite aussi, en tant que communauté paroissiale, à devenir plus nous-même, une communauté de frères vivants dans l’Esprit de Jésus, membres d’un seul corps. Notre vocation, individuelle et comme communauté, devrait nous unir davantage, plus profondément et au-delà de nos différences, plutôt que nos préférences politiques, sociales ou culturelles.

Pour actualiser ou approfondir la conscience des vocations dans l’église et de notre vocation individuelle comme ciment d’unité dans la communauté, les conférences du carême sur notre secteur pastoral, vous invitent à des tables rondes fraternelles avec pour fil rouge « Et si on parlait de vocation ? » Vous trouverez le programme et l’invitation dans cette feuille d’annonces du secteur pastorale.

Continuons à supplier le Prince de la Paix et la Reine de la Paix pour la paix dans le monde.

 

Père Benoît

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+