3e jour de la neuvaine

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Aujourd’hui nous méditons sur le don de sagesse que nous avons reçu le jour de notre confirmation et que nous devons mettre à profit dans notre vie.

3eme jour de la Neuvaine de Pentecôte : Dimanche 24 mai 2020

 

  1. Chant à l’Esprit Saint : L’Esprit Saint qui nous est donné : https://www.youtube.com/watch?v=rTH9zzE6ahY

 

Refrains :

L'Esprit Saint qui nous est donné
Fait de nous tous des Fils de Dieu
Appelés à la liberté,
Glorifions Dieu par notre vie !

 

  1. Nés de l'amour de notre Dieu,
    Fils de lumière, sel de la terre,
    Ferments d'amour au cœur du monde
    Par la puissance de l'Esprit.

 

  1. À son image, il nous a faits
    Pour nous aimer comme il nous aime,
    Sa ressemblance reste gravée
    Au fond des cœurs de ceux qui l'aiment.

 

  1. Tous ceux qu'anime l'Esprit Saint
    Sont délivrés de toute peur
    Et désormais fils adoptifs,
    Ils sont devenus fils du Père.

 

  1. N'ayons pas peur d'être des saints
    Puisque le Christ nous a aimés,
    Ouvrons les portes à l'espérance,
    Soyons des témoins de sa paix !

 

  1. À nos côtés se tient Marie
    Mère du Christ, Mère des hommes,
    Notre soutien et notre guide
    Dans notre marche vers son Fils.

 

 

  1. Passage de la Parole de Dieu : ESPRIT SAINT, DONNE-MOI LA SAGESSE !

 

TEXTE BIBLIQUE : 1 R 3, 5-13

À Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur lui apparut en songe. Dieu lui dit : « Demande ce que je dois te donner. » Salomon répondit : « Tu as traité ton serviteur David, mon père, avec une grande fidélité, lui qui a marché en ta présence dans la loyauté, la justice et la droiture de cœur envers toi. Tu lui as gardé cette grande fidélité, tu lui as donné un fils qui est assis maintenant sur son trône.

Ainsi donc, Seigneur mon Dieu, c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur, à la place de David, mon père ; or, je suis un tout jeune homme, ne sachant comment se comporter, et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ; c’est un peuple nombreux, si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter. Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ; sans cela, comment gouverner ton peuple, qui est si important ? »

Cette demande de Salomon plut au Seigneur, qui lui dit :

« Puisque c’est cela que tu as demandé, et non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de tes ennemis, mais puisque tu as demandé le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner, je fais ce que tu as demandé : je te donne un cœur intelligent et sage, tel que personne n’en a eu avant toi et que personne n’en aura après toi. De plus, je te donne même ce que tu n’as pas demandé, la richesse et la gloire, si bien que pendant toute ta vie tu n’auras pas d’égal parmi les rois.

 

 

  1. Méditation :

« Le premier don du Saint-Esprit, selon cette liste, est donc la sagesse. Mais il ne s’agit pas simplement de la sagesse humaine, qui est le fruit de la connaissance et de l’expérience. Dans la Bible, on raconte que Salomon, au moment de son couronnement comme roi d’Israël, avait demandé le don de la sagesse. Et la sagesse est précisément cela : elle est la grâce de pouvoir voire chaque chose avec les yeux de Dieu. Elle est simplement cela : voir le monde, voir les situations, les conjonctures, les problèmes, tout, avec les yeux de Dieu. Cela est la sagesse. Parfois, nous voyons les choses selon notre plaisir ou selon la situation de notre cœur ; avec amour ou avec haine, avec envie… Non, cela n’est pas l’œil de Dieu. La sagesse est ce que le Saint Esprit accomplit en nous afin que nous voyions toutes les choses avec les yeux de Dieu. Tel est le don de la sagesse. » (Pape François, 9 avril 2014)

Notre Père …

Je vous salue, Marie, …

 

 

  1. Chant à Marie : Sous ton voile de tendresse : https://www.youtube.com/watch?v=xBnhMZU4_0Y

 

  1. Sous ton voile de tendresse,

Nous nous réfugions.

Prends-nous dans ton cœur de mère

Où nous revivrons.

Marie, mère du Sauveur, nous te bénissons.

 

  1. Marie notre mère, garde-nous dans la paix.

Refuge des pécheurs, protège tes enfants.

 

  1. Quand nous sommes dans l’épreuve,

Viens nous visiter.

De tous les dangers du monde,

Viens nous délivrer.

Marie, mère du Sauveur, prends-nous en pitié.

 

  1. Marie, vierge immaculée,

Apprends-nous à prier.

Que demeurent dans nos cœurs,

Le silence et la paix.

Marie, mère du Sauveur, veille à nos côtés.

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+