Le 1/4 d'heure du Sacré-Cœur - Dimanche 10 mai 2020

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Saint Damien de Molokai, apôtre des lépreux

Chant

     

    1. Reste avec nous, Ressuscité,
      Notre cœur est brûlant de ta parole.
      Rassasie-nous de ta présence,
      De ton corps glorieux.


      1. Car tu es l´Agneau immolé
      Qui enlève le péché du monde,
      En mourant tu as détruit la mort,
      En ressuscitant nous as rendu la vie !

      2. Tu détruis un monde déchu
      Et voici la création nouvelle.
      De ta main nous tenons désormais
      La vie éternelle avec toi dans le ciel !

      3. Sur la croix, tu livras ton corps,
      Notre défenseur auprès du Père.
      Mis à mort tu es toujours vivant.
      Nous chantons ta gloire, ô Christ ressuscité !

      

    Prière au Sacré Cœur :

    Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
    Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
    Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
    Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
    Que ton Évangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
    Amen.(Saint Jean Paul II)

    Enseignement

    Saint Damien de Molokai (Joseph de Veuster) prêtre et religieux.

     

    Né à Tremelo (Belgique) le 03 janvier 1840, décédé le 15 avril 1889 à Molokaï (Hawaï), béatifié le 04 juin 1995 par Jean-Paul II à Bruxelles et canonisé le 11 octobre 2009 par Benoit XVI.
    Joseph de Veuster naît dans une famille belge de langue flamande au village de Tremelo en 1840. Il est le septième de huit enfants dont quatre entreront en religion. Il suit l'un de ses frères dans la Congrégation des Sacrés Cœur de Jésus et Marie (ou Pères de Picpus), prenant le nom de Damien. Il y développe son amour de l'adoration eucharistique qui sera son seul soutien dans les heures de solitude, et son amour de la Sainte Vierge. Dans son ardeur missionnaire, le jeune religieux s'adresse directement au supérieur général et obtient la permission de partir, à la place de son frère tombé malade, dans la mission nouvellement fondée aux îles Hawaï. Il s'embarque avant même son ordination sacerdotale qui lui sera conférée à Honolulu.

     

    Le gouvernement avait regroupé d'autorité tous les lépreux de l'archipel dans l'île Molokaï, le Père Damien est choisi parmi d'autres volontaires pour assurer une présence sacerdotale dans cet enfer de désespoir et de misère morale. Il organise alors la vie religieuse, sociale et fraternelle dans cette île mise au ban de la société. Il se solidarise avec les lépreux, il aimait dire : "nous les lépreux" et même au premier malade qui lui dit : "Attention, Père, vous pourriez attraper mon mal", il répondit : "Mon fils, si la maladie m'emporte le corps, Dieu m'en donnera un autre." Malgré ses précautions, il est atteint à son tour par la maladie. "Qu'il est doux de mourir comme un enfant du Sacré-cœur", disait-il à son dernier jour. Il avait souhaité que ce fut le jour de Pâques ; ce fut le Lundi Saint, 15 avril 1889. "  

    Lors de sa canonisation, Benoit XVI a dit de lui :
    "Le Père Damien, … a quitté sa terre natale, les Flandres, pour annoncer l'évangile aux îles Hawaii et a consacré la dernière partie de sa vie aux lépreux sur l'île de Molokaï, devenant lui-même lépreux. Nous nous souvenons devant cette noble figure que c'est la charité qui fait l'unité : elle l'enfante et la rend désirable. À la suite de saint Paul, saint Damien nous entraîne à choisir les bons combats (cf. 1 Tim 1, 18), non pas ceux qui portent la division, mais ceux qui rassemblent. Il nous invite à ouvrir les yeux sur les lèpres qui défigurent l'humanité de nos frères et appellent encore aujourd'hui, plus que notre générosité, la charité de notre présence servante."

    La fête liturgique de Saint Damien de Molokaï est le 10 mai, cela correspond à son arrivée à la léproserie de Molokaï.

     

      Prière en ce temps d'épidémie
      (Conférences Épiscopales Européennes) 

      Dieu le Père, Créateur du monde, tout-puissant et miséricordieux,
      qui par amour pour nous a envoyé ton Fils dans le monde
      comme médecin des âmes et des corps,
      regarde tes enfants qui, en ces temps difficiles de désarroi
      et de consternation
      dans de nombreuses régions d'Europe et du monde,
      se tournent vers toi pour trouver force, salut et soulagement,
      Libère-nous de la maladie et de la peur, guéris nos malades,
      réconfortes leurs familles, donne la sagesse à nos dirigeants,
      l'énergie et la reconnaissance aux médecins, aux infirmières et aux
      bénévoles,
      ainsi que la vie éternelle aux morts.
      Ne nous abandonne pas au moment de l'épreuve,
      mais délivre-nous de tout mal.
      Nous te le demandons, à Toi qui, avec le Fils et le Saint-Esprit,
      vis et règne pour les siècles des siècles. Amen.

       Sainte Marie, mère de la santé et de l'espoir,
      priez pour nous !

       

      Chant

      1 - Vierge Sainte, Dieu t'a choisie,
      Depuis toute éternité,
      Pour nous donner son Fils bien-aimé,
      Pleine de grâce nous t'acclamons.

      Ave ! Ave ! Ave Maria !

      2 - Ô Marie, Refuge très sûr
      Pour les hommes, tes enfants,
      Tu nous comprends et veilles sur nous,
      Pleine de grâce nous te louons.

      3 - Tu demeures près de nos vies,
      Nos misères et nos espoirs,
      Pour que la joie remplisse nos cœurs :
      Pleine de grâce, nous t'acclamons.

      4 - Ô Marie, Modèle éclatant,
      Pour le monde aujourd'hui,
      Tu nous apprends ce qu'est la beauté :
      Pleine de grâce, nous t'admirons !

      5 - Tu nous mènes auprès de ton Fils
      Qui nous parle de l'Amour
      Et nous apprend ce qu'est le pardon :
      Pleine de grâce, nous t'écoutons !

      6- Rendons gloire au Père très bon,
      A son Fils ressuscité
      Au Saint-Esprit qui vit en nos cœurs
      Dans tous les siècles des siècles, Amen.

      Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+