Le 1/4 d'heure du Sacré-Cœur - Jeudi 30 avril 200

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Enseignement Saint Pie V

Chant


A toi nos cœurs, nos vies,
Christ notre Roi, Christ notre Roi !

Nous marchons tous à ta suite,
Marchons à ta suite,
Nous marchons tous à ta suite,
Christ notre Roi, Christ notre Roi !

Prière au Sacré Cœur :

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
Que ton Évangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
Amen.(Saint Jean Paul II)

    Enseignement

    Saint Pie V :

    Antonio Ghislieri était un petit berger gardant les moutons dans la campagne lombarde. La générosité d'un voisin l'enverra à l'école chez les dominicains. A 14 ans, il entre dans l'Ordre des Prêcheurs sous le nom de Michele. Toute sa vie, il sera fidèle à ses vœux religieux et gardera la pauvreté jusque dans les fastes pontificaux. A partir de 1546, il participe de la défense de la foi catholique contre la prédication protestante. En 1556, il sera élu pape, grâce à l'opiniâtreté de saint Charles Borromée, archevêque de Milan qui sera d'ailleurs l'un de ses plus fidèles collaborateurs. Pie V consacrera son pontificat à l'application de la Réforme Catholique définie au Concile de Trente, dans toute l'Église, avec une attention particulière pour les diocèses du Nouveau Monde. Les prêtres doivent donner l'exemple de la pureté des mœurs et du dévouement. Les laïcs doivent fréquenter les sacrements et s'instruire dans la foi. Pour favoriser cette restauration de la piété, le pape fait refondre le missel, achever et traduire en plusieurs langues nationales le catéchisme officiel. Il lui faut aussi contrer la diffusion des thèses protestantes. Il encourage les théologiens, crée la Congrégation de l'Index pour protéger les fidèles contre les thèses hérétiques. Il n'hésite pas à excommunier la reine d'Angleterre Élisabeth 1ère. Il appelle les princes chrétiens à une croisade contre les Ottomans musulmans qui, un siècle plus tôt, avaient anéanti l'Empire chrétien d'Orient. La flotte turque, réputée invincible, sera écrasée à Lépante le 7 octobre 1571. Cette victoire est attribuée à la Vierge Marie, le pape avait demandé de prière le Rosaire pour obtenir la victoire. Il institua la fête de Notre Dame du Rosaire le 7 octobre en souvenir de cette victoire. Il est le pape dynamique de la réforme romaine qui marquera l'Église durant plusieurs siècles. En devenant pape il garda son habit dominicain (blanc) que ses successeurs ont garder depuis son pontificat.

    Saint Pie V, pape de 1556 à 1572, de l'Ordre des Prêcheurs, apporta une grande piété et une vigueur apostolique pour l’application des décrets du Concile de Trente, la restauration du culte divin, de la doctrine chrétienne et de la discipline de l'Église et il veilla à la propagation de la foi. Il s'endormit dans le Seigneur le 1er mai 1572.

    Enseignement pour nous :

    Que le zèle apostolique, la tension constante vers la sainteté, l'amour pour la Vierge, qui caractérisèrent l'existence de saint Pie V, soient pour tous un encouragement à vivre avec un engagement accru leur vocation chrétienne... (Jean Paul II en 2004 pour le 500ème anniversaire de la naissance de St Pie V).

     

    Prière en ce temps d'épidémie
    (Conférences Épiscopales Européennes)

    Dieu le Père, Créateur du monde, tout-puissant et miséricordieux,

    qui par amour pour nous a envoyé ton Fils dans le monde

    comme médecin des âmes et des corps,

    regarde tes enfants qui, en ces temps difficiles de désarroi et de consternation

    dans de nombreuses régions d'Europe et du monde,

    se tournent vers toi pour trouver force, salut et soulagement,

    Libère-nous de la maladie et de la peur, guéris nos malades,

    réconfortes leurs familles, donne la sagesse à nos dirigeants,

    l'énergie et la reconnaissance aux médecins, aux infirmières et aux bénévoles,

    ainsi que la vie éternelle aux morts.

    Ne nous abandonne pas au moment de l'épreuve,

    mais délivre-nous de tout mal.

    Nous te le demandons, à Toi qui, avec le Fils et le Saint-Esprit,

    vis et règne pour les siècles des siècles. Amen.

     

    Sainte Marie, mère de la santé et de l'espoir,

    priez pour nous !

    Chant

    Marie, tendresse dans nos vies,
    Marie, chemin qui mène à Lui,
    Ton “oui” fleurit, dans notre vie,
    Merci pour ce cadeau béni !

     1.- S’il te plaît, Sainte Vierge, obtiens-nous de Jésus
    De faire un beau silence, pour habiter chez LUI.

     2.- S’il te plaît, Sainte Vierge, obtiens-nous de Jésus
    De vivre en Sa présence, pour mieux lui dire “OUI” !

     3.- S’il te plaît, Sainte Vierge, obtiens-nous de Jésus
    De choisir l’espérance, pour fleurir l’aujourd’hui.

     

    Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+