Le 1/4 d'heure du Sacré-Cœur - Lundi 20 avril 2020

Puisque vous êtes maintenant participants du Christ, vous êtes à juste titre appelés vous-mêmes « christs »

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Par la chrismation, le baptisé devient « Christ »

Chant

 

  1. Rendons gloire à Dieu, soyons dans la joie,
    A Jésus gloire et puissance.
    Dieu le Seigneur, maître de tout, Règne dans sa majesté.

 R.Alléluia! Le Seigneur règne, Alléluia! il est vainqueur.
Alléluia! Le Seigneur règne,Chante Alléluia! Amen!

 

  1. Le temps est venu de célébrer dans la joie et l’allégresse.
    Venez donc tous pour le banquet, pour les noces de l’Agneau.

 

  1. Vous tous qui êtes appelés par le Seigneur, Roi de gloire.
    Adorez Dieu dans l’unité, pour les siècles. Amen !

Prière au Sacré Cœur :

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
Que ton Evangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
Amen.(Saint Jean Paul II)

    Enseignement

    D’une catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisés : Par la chrismation, le baptisé devient « Christ »

    Vous avez été baptisés dans le Christ, et vous avez revêtu le Christ ; vous avez donc été configurés au Fils de Dieu. En effet, Dieu qui nous a prédestinés à la filiation adoptive nous a configurés au corps de gloire du Christ. Puisque vous êtes maintenant participants du Christ, vous êtes à juste titre appelés vous-mêmes « christs », et c'est de vous que Dieu disait : Ne touchez pas à mes christs.

     Or, vous êtes devenus des christs en recevant l'empreinte de l'Esprit Saint ; et tout s'est accompli pour vous en image, parce que vous êtes les images du Christ. Pour lui, quand il se fut baigné dans le fleuve du Jourdain et qu'il eut communiqué aux eaux le contact de sa divinité, il en remonta ; et la venue substantielle du Saint-Esprit sur lui se produisit, le semblable se reposant sur le semblable.

     Il en est pareillement pour vous : une fois que vous êtes remontés de la piscine sainte, eut lieu la chrismation, image exacte de celle dont fut marqué le Christ. Il s'agit de l'Esprit Saint. Le prophète Isaïe, faisant parler le Seigneur, disait de lui : L'Esprit du Seigneur est sur moi ; car il m'a consacré par la chrismation ; il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.

     En effet, le Christ n'a pas été chrismé par les hommes d'une huile ou d'un parfum matériels. Mais c'est le Père qui, l'ayant consacré d'avance comme le Sauveur du monde, l'a marqué de l'Esprit Saint, comme le dit saint Pierre : Jésus de Nazareth, que Dieu a chrismé d'Esprit Saint. Et le prophète David proclamait : Ô Dieu, ton trône est pour les siècles des siècles : c'est un sceptre de droiture, le sceptre de ta royauté. Tu aimes la justice et tu hais l'impiété ; c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a consacré d'une huile d'allégresse, de préférence à tes rivaux.

     Le Christ a été marqué par l'huile spirituelle d'allégresse, c'est-à-dire par l'Esprit Saint, qui est appelé huile d'allégresse parce qu'il est l'auteur de l'allégresse spirituelle ; et vous, vous avez été oints de parfum, vous êtes devenus participants et compagnons du Christ.

     Mais ne va pas t'imaginer que ce parfum est quelque chose d'ordinaire. ~ Ce saint parfum, après l'invocation pour obtenir le Saint-Esprit, n'est plus un parfum ordinaire et, pourrait-on dire, commun. Il est don spirituel du Christ, devenu, par la présence de l'Esprit Saint, agent efficace de sa divinité. C'est de ce parfum qu'on te chrisme symboliquement sur le front et les autres organes des sens. Tandis que ton corps est oint de parfum visible, l'âme est sanctifiée par le saint et vivifiant Esprit.

    Prière en ce temps d'épidémie
    (Conférences Épiscopales Européennes)

    Dieu le Père, Créateur du monde, tout-puissant et miséricordieux,

    qui par amour pour nous a envoyé ton Fils dans le monde

    comme médecin des âmes et des corps,

    regarde tes enfants qui, en ces temps difficiles de désarroi et de consternation

    dans de nombreuses régions d'Europe et du monde,

    se tournent vers toi pour trouver force, salut et soulagement,

    Libère-nous de la maladie et de la peur, guéris nos malades,

    réconfortes leurs familles, donne la sagesse à nos dirigeants,

    l'énergie et la reconnaissance aux médecins, aux infirmières et aux bénévoles,

    ainsi que la vie éternelle aux morts.

    Ne nous abandonne pas au moment de l'épreuve,

    mais délivre-nous de tout mal.

    Nous te le demandons, à Toi qui, avec le Fils et le Saint-Esprit,

    vis et règne pour les siècles des siècles. Amen.

     

    Sainte Marie, mère de la santé et de l'espoir,

    priez pour nous !

     

    Chant à Marie

    Marie, douce lumière
    Porte du ciel temple de l’Esprit,
    Guide-nous vers Jésus et vers le Père,
    Mère des pauvres et des tout petits.

    1.  Bénie sois-tu Marie,
      Ton visage rayonne de l’Esprit
      Sa lumière repose sur toi
      Tu restes ferme dans la foi.

    2.  Bénie sois-tu Marie, en ton sein,
      Tu portes Jésus-Christ
      Le créateur de tout l’univers
      Le Dieu du ciel et de la terre.
    3.  Bénie sois-tu Marie,
      la grâce de Dieu t’a envahie
      En toi le Christ est déjà Sauveur
      De tout péché il est vainqueur. 

    4. Bénie sois-tu Marie,
      Dans tes mains qui sans cesse supplient,
      Tu portes la douleur du péché,
      Le corps de Jésus déchiré.

     

    Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+