Le 1/4 d'heure du Sacré-Coeur - Mardi 24 mars 2020

"Aussitôt, l'homme fut guéri"

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

"Aussitôt, l'homme fut guéri"

Mon Père, mon Père, je m'abandonne à toi,
Fais de moi ce qu'il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout.

 Car tu es mon Père, je m'abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.
Car tu es mon Père, je m'abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

 Mon Père, mon Père, en toi je me confie.
En tes mains je mets mon esprit
Je te le donne le cœur plein d'amour.
Je n'ai qu'un désir, t'appartenir.

Car tu es mon Père, je m'abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.
Car tu es mon Père, je m'abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

 

Prière au Sacré Cœur :

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
Que ton Evangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
Amen.(Saint Jean Paul II)

 

Enseignement

Lectures de la messe du jour

 

Neuvaine de Lourdes à l’Immaculée pour l’Annonciation

Prière finale :
La « Prière d’une pauvre mendiante à Jésus » de Sainte Bernadette Soubirous
« O Jésus, donnez-moi, je vous prie, le pain de l’humilité, le pain d’obéissance, le pain de charité, le pain de force pour rompre ma volonté et la fondre à la vôtre, le pain de la mortification intérieure, le pain de détachement des créatures, le pain de patience pour supporter les peines que mon coeur souffre.
Ô Jésus, Vous me voulez crucifiée, fiat, le pain de ne voir que Vous seul en tout et toujours. Jésus, Marie, la Croix, je ne veux d’autres amis que ceux-là !

Ainsi soit-il. »

  

Chant :

Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce,

Le Seigneur est avec toi.

Tu es bénie entre toutes les femmes,

Et Jésus,

Le fruit de ton sein, est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,

Prie pour nous, pauvres pécheurs,

Maintenant et à l´heure de la mort.

Amen.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+