Le 1/4 d'heure du Sacré-Coeur - Mercredi 25 mars

Lève-toi, cours, ouvre-lui :
lève-toi par la foi,
cours par l’empressement à sa volonté,
ouvre-lui par ton consentement.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Fête de l'Annonciation

Chant

Ô Mère bien aimée, malgré ma petitesse,
Comme toi, je possède en moi le Tout-Puissant.
Et je ne tremble pas en voyant ma faiblesse.
Le trésor de la mère appartient à l'enfant.

 Et je suis ton enfant,
Ô ma Mère chérie,
Tes vertus, ton amour,
Ne sont-ils pas à moi ?

 Aussi lorsqu'en mon cœur
Descend la blanche Hostie,
Jésus, ton doux agneau,
Croit reposer en toi.

 

Prière au Sacré Cœur :

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
Que ton Evangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
Amen.(Saint Jean Paul II)

 

Méditation de Bernard de Clairvaux sur le mystère de l'annonciation

« Ne tarde plus, Vierge Marie. ~ Vite, réponds à l’ange, ou plutôt, par l’ange réponds au Seigneur.

Réponds une parole et accueille la Parole ; prononce la tienne et conçois celle de Dieu ; profère une parole passagère et étreins la Parole éternelle.

Pourquoi tarder ? Pourquoi trembler ?

Crois, parle selon ta foi et fais-toi tout accueil.

Que ton humilité devienne audacieuse, ta timidité, confiante.

Heureuse Vierge, ouvre ton cœur à la foi, tes lèvres à l’assentiment, ton sein au Créateur.

Lève-toi, cours, ouvre-lui : lève-toi par la foi, cours par l’empressement à sa volonté, ouvre-lui par ton consentement.

Voici, dit-elle, la servante du Seigneur : que tout se passe pour moi selon ta parole. »

 

Saint Bernard de Clairvaux, Sermon sur les louanges de la Vierge Marie

 

Prier une dizaine avec les consacrées de Regnum Christi

Prier le chapelet ou une dizaine de chapelet n’est pas un geste mécanique ; c’est contempler le Christ avec les yeux de Marie :

« Marie vit en gardant les yeux fixés sur le Christ, et chacune de ses paroles devient pour elle un trésor... Les souvenirs de Jésus, imprimés dans son esprit, l'ont accompagnée en toute circonstance… Ce sont ces souvenirs qui, en un sens, ont constitué le “rosaire” qu'elle a constamment récité au long des jours de sa vie terrestre.

 - 11, Rosarium Virginis Mariae, Bx. Jean Paul II

Pour prier une dizaine :

Un « Notre Père »

Dix « Je vous salue Marie »

Un « Gloire au Père, et au Fils, et à l’Esprit Saint »

  

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+