Le 1/4 d'heure du Sacré-Coeur - Vendredi 10 avril 2020

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Vendredi Saint

Chant

 

Psaume 30 (du Vendredi Saint) 

 R/ Ô Père, en tes mains
je remets mon esprit.
 (cf. Lc 23, 46)

En toi, Seigneur, j’ai mon refuge ;
garde-moi d’être humilié pour toujours.
En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.

Je suis la risée de mes adversaires
et même de mes voisins ;
je fais peur à mes amis,
s’ils me voient dans la rue, ils me fuient.

On m’ignore comme un mort oublié,
comme une chose qu’on jette.
J’entends les calomnies de la foule :
ils s’accordent pour m’ôter la vie.

Moi, je suis sûr de toi, Seigneur,
je dis : « Tu es mon Dieu ! »
Mes jours sont dans ta main : délivre-moi
des mains hostiles qui s’acharnent.

Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ;
sauve-moi par ton amour.
Soyez forts, prenez courage,
vous tous qui espérez le Seigneur !

 

Prière au Sacré Cœur :

Seigneur Jésus, Tu es notre Sauveur et notre Dieu !
Fais que notre regard ne se fixe jamais sur d’autre étoile que celle de l’Amour et de la Miséricorde qui brille sur ta poitrine.
Que ton Cœur soit donc, ô notre Dieu, le phare lumineux de la foi, l’ancre de notre espérance dans les épreuves, le secours toujours offert dans nos souffrances et dans notre faiblesse, l’aurore merveilleuse d’une paix inébranlable, le soleil qui éclaire nos horizons.
Jésus, nous nous confions sans réserve à ton Divin Cœur. Que ta grâce convertisse nos cœurs. Par ta miséricorde soutiens les familles, garde-les dans la fidélité de l’amour.
Que ton Evangile dicte nos lois. Que tous les peuples et les nations de la terre se réfugient en ton Cœur très aimant et jouissent de la Paix que Tu offres au monde par la Source pure, d’amour et de charité, de ton Cœur très miséricordieux.
Amen.(Saint Jean Paul II)

Méditation sur la Croix

Méditation de Sarah

Prière en ce temps d'épidémie
(Mgr Francis Bestion, évêque de Tulle)

Dieu, viens à mon aide, Seigneur, à notre Secours !

« Pitié pour moi, mon Dieu ! En toi je cherche refuge,
un refuge à l’ombre de tes ailes, aussi longtemps que dure le malheur.
Je crie vers Dieu, le Très-Haut, vers Dieu qui fera tout pour moi » (Ps 56).

Seigneur Jésus, aie pitié de nous !
Quand tu étais au milieu de tes frères, en Galilée,
tu étais sensible à la détresse de tous les malades qui venaient à Toi.
Aucune détresse humaine ne te laissait indifférent.
Aussi, nous nous tournons vers Toi, avec confiance,
pour implorer ton secours face à l’épidémie qui nous atteint.

Dans ta bienveillance, Seigneur Jésus,
épargne-nous, protège-nous, guéris-nous, libère-nous !
Viens en aide aux plus fragiles, aux pauvres, chez nous
et partout dans le monde !

Écoute notre appel pour notre monde en souffrance !
Seigneur Jésus, rends la santé aux malades,
réconforte leur famille et leurs amis,
aide et soutiens le personnel de santé,
inspire tous ceux qui travaillent à combattre le virus !

Par l’intercession de Marie, ta mère, mère de l’Église et notre mère,
par l’intercession de saint Roch,
nous nous confions à Toi, Seigneur Jésus,
Toi, le médecin des âmes et des corps ;
nous nous en remettons à ton infinie miséricorde !
Toi qui vis et règne pour les siècles des siècles. AMEN.

Notre Dame de Lourdes, priez pour nous !
Saint Joseph, priez pour nous !
Saint Michel archange, priez pour nous !
Saint Roch, priez pour nous !
Saints et saintes de Dieu, priez pour nous !

Chant à Marie

    Sœur Agathe - Marie, debout, près de la croix

    1) Femme, voici ton fils.
    Voici ta mère.
    Dès cette heure-là, le disciple la prit chez lui.
    Tout est accompli avec toi, Marie.

     R/ Marie, debout près de la croix,
    Vierge souffrante,
    Forte par la foi,
    Vois tes enfants qui viennent à toi

     2) Femme, que me veux-tu ?
    Mon heure n’est pas venue.
    Tout ce qu’il vous dira, faites-le.
    Vierge sainte, ta prière a du poids sur le cœur de Dieu.
    Tout s’accomplit avec toi, Marie.

     3) Debout sous l’arbre de la croix,
    Dans l’espérance du Royaume,
    Tu es devenu notre mère
    En nous enfantant à la Vie Nouvelle

     4) La mort de ton Fils a transpercé ton cœur
    Tel un glaive de douleur
    Prie pour nous pauvres pêcheurs
    Maintenant et à l’heure de notre mort
    Ô ma mère

    Ref.

    Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+