Le bon larron

Le bon Larron

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

 

Fraternité des prisons « Le Bon Larron »                              

 

Présentation de la Fraternité

La Fraternité des prisons « Le Bon Larron » est une œuvre qui s’est développée au début des années 1980 sous l’impulsion d’un prêtre, le père Yves Aubry.

 

Petit à petit se constitua autour de lui l’association qui prit le nom de Bon Larron, en référence à ce passage bouleversant de l’Evangile, où comme le disait le père Aubry, en quelques instants le Christ fit d’une fripouille qui confessa ses péchés, reconnut la gloire du Christ et fit appel à sa miséricorde, le premier saint à le rejoindre au Ciel après la Passion.

Le père Aubry répétait souvent ces phrases qui ont guidé sa vie et son apostolat :

« Laissez-vous saisir par le Christ. »

« Seul le créateur peut recréer ce qui a été abîmé ou détruit par le péché. »

« La parole de Dieu est guérissante, encore faut-il qu’elle soit annoncée. »

 

Le Bon Larron aujourd’hui

Le Bon Larron est une œuvre d’Eglise reconnue « association privée de fidèles » par le diocèse de Versailles.

Le Bon Larron compte environ 1500 membres répartis à travers toute la France.

250 correspondants écrivent régulièrement à un ou plusieurs prisonniers. 

80 groupes de prière en France prient pour le monde carcéral.

Tout un réseau de priants reçoit des intentions par internet.

  

Le Bon Larron à Bordeaux

Un groupe de prière du Bon larron existe depuis près de 25 ans à Bordeaux. Au début des années 2000, le père Gay, alors aumônier de la prison de Gradignan, lui a donné la mission de soutenir son apostolat et celui de ses équipes par l’adoration et la prière, en remplacement de la  prière des sœurs dominicaines de Béthanie (leur  couvent venait de fermer, et elles adoraient et priaient 5 heures par jour aux intentions de la prison). Le groupe reste fidèle à cette mission.

Ce groupe se réunit chaque jeudi à 20 heures 30 pour prier et adorer dans la chapelle de l’adoration de l’église du Sacré-Cœur de Bordeaux.

Des membres du groupe de prière qui ne peuvent pas se déplacer le jeudi soir demandent à recevoir par e-mail les intentions de prière. (Voir la feuille jointe.)

Pour mieux connaitre notre œuvre, vous pouvez consulter notre site : www.bonlarron.org.

Pour prier avec le Bon Larron pour le monde carcéral

Vous pouvez aussi contacter François Broustet  bonlarron.bordeaux@wanadoo.fr.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+